On nous promet un avenir télévisuel en Ultra HD. Mais comme souvent, les fabricants ont devancé les fournisseurs de contenus et, pour le moment, les sources UHD restent relativement peu nombreuses. Qu’importe ! Les téléviseurs UHD offrent une qualité d’affichage au-dessus du tout venant. Voici notre sélection des meilleures TV Ultra HD / 4K.

L’Ultra HD / 4K constituait jusqu’à présent le haut du panier des fabricants de téléviseurs. Mais plus les mois et les gammes passent, plus les prix baissent. Aujourd’hui donc, à partir de 500 euros, on peut s’équiper en Ultra HD (UHD). Mais avec une diagonale de 40 pouces seulement. Ce qui, selon nous, n’a pas vraiment de sens. La différence entre la Full HD et la HD 720p n’était déjà pas flagrante sur ces petites diagonales d’image, elle l’est encore moins avec l’Ultra HD. En revanche, là où l’Ultra HD creuse l’écart avec les téléviseurs Full HD, c’est sur des écrans de 55 pouces et plus. Là alors, le gain en pixels est vraiment palpable et la différence en précision notable.

Encore faut-il que le dispositif d’upscaling soit efficace et capable de gonfler correctement le nombre de pixels de l’image. Et ça, tous les téléviseurs UHD ne le font pas aussi bien. Car multiplier les pixels ne suffit pas. Il faut en plus ajouter à cette opération un algorithme permettant d’assurer la fluidité et la précision des contours sur les images en mouvements. C’est souvent là que ça coince, à plus fortes raisons, quand le contenu affiché n’est pas nativement en Ultra HD.

En outre, se pose aujourd’hui et plus que jamais la question de la technologie d’affichage employée : LCD LED, LCD QLED, OLED ? Si les deux premiers ont l’avantage du prix, le troisième vous offrira la meilleure qualité d’image à notre sens, avec un taux de contraste inégalé et des couleurs d’une grande vivacité. Toutefois, contrairement aux dalles OLED, les LCD ne marquent pas. Le QLED, version améliorée du LCD LED, offre par ailleurs des angles de vision plus larges que son aïeul (sans atteindre le niveau de l’OLED) ainsi que des taux de contraste plus élevés (idem) et une luminosité supérieure à celle des TV OLED.

Au-delà de la qualité d’image

Le téléviseur trônant généralement dans la pièce à vivre, son design doit plaire. Voilà pourquoi l’habillage, la forme du pied, la finesse du cadre, la courbure de l’écran et les finitions sont importantes. Et puis, il y a tous les équipements et fonctions additionnels (3D ou non, connectique, présence d’une télécommande avec clavier et/ou pointeur, fonctions de commande vocale, système d’exploitation, etc.) qui influent aussi bien sur le prix de l’appareil que sur l’expérience utilisateur et la qualité d’usage de l’appareil.

Il y a aussi les dalles incurvées qui, sans offrir de réelle plus-value technique, permettent aux modèles concernés de sortir du lot sur le plan esthétique. Sans oublier, le lien affectif tissé par le consommateur au fil des années avec les différentes marques. De nombreux critères, pas toujours très objectifs, entrent donc en jeu lors du choix d’un téléviseur.

https://goo.gl/images/RZzY9B    https://goo.gl/images/KLUH9v

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Comments

0 comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here