Dans l’idée de continuer à commémorer le centenaire de naissance de Nemours Jean-Baptiste ainsi qu’à célébrer les 63 ans du Compas direct, le ministère de la Culture clôture le mois de juillet – décrété mois de Nemours Jean Baptiste – en organisant le mardi 31 juillet 2018 une soirée d’hommage en faveur des personnalités de la musique haïtienne, à Triomphe, au Champ de Mars. Des célébrités du secteur musical tels que Robert Martino, Dadou Pasquet, entre autres seront honorés pour leur contribution dans le patrimoine culturel haïtien.

2018. Centenaire de Nemours Jean-Baptiste, né le 2 février 1918, à Port-au-Prince. 63e anniversaire du Compas direct, rythme créé par cet illustre saxophoniste le 26 juillet 1955, en fondant l’ensemble aux Calebasses. Le ministère de la Culture a donc voulu profiter du mois de juillet pour saluer la mémoire de Nemours Jean-Baptiste. « Outre de lui avoir dédié tout ce mois, nous avons retenu trois dates pour marquer ce moment. Le 25, nous avons organisé une projection de film documentaire sur le compas : Martinique, la 2e patrie du compas ; un panel de discussions composé de connaisseurs, dont Aly Acacia, Fabrice Rouzier, Philippe St. Louis, etc. Hier 26, jour de naissance du Compas, le ministère de concert avec des autorités locales ont dévoilé sur la place Ste-Anne un buste de Nemours Jean-Baptiste. Et le 31 juillet, une soirée d’hommage sera organisée à Triomphe », explique Jeff Lefèvre, responsable de communication du ministère de la Culture.

Lieu emblématique de l’artiste centenaire, la place Ste-Anne n’est pas choisie au hasard pour ériger le buste du musicien. « C’est l’ancien quartier de Nemours Jean-Baptiste et du compas direct. C’est un endroit symbolique, celui le mieux approprié pour déposer son buste », poursuit M. Lefèvre, précisant que le compas, en dépit des différents problèmes auxquels le milieu fait face, rempli à la fois une fonction musicale et identitaire. « C’est une belle invention. C’est un patrimoine culturel, immatériel à sauvegarder. Il faut donc retourner à la source et revaloriser le compas », indique Jeff qui croit que ces activités envoient un signal clair aux jeunes de la nouvelle génération.

« Ce sont des modèles à suivre. Ils ont réalisé une chose positive et vous, vous êtes en mesure de faire pareil ou de faire mieux, pour le développement et l’épanouissement de notre culture », conseille-t-il.

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Comments

0 comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here